Baisse du pouvoir d’achat : comment faire des économies?

19 décembre 2018 0 Par

En cas d’inflation ou de dépréciation de la monnaie, il est plus que fondamental d’épargner. Or, les sacrifices sous-tendent toute forme d’épargne. Lorsque l’on met de l’argent de côté, y compris dans le cadre d’un placement rémunérateur avec à la clé un taux de rentabilité alléchant, cela signifie que l’on renonce partiellement et temporairement à consommer, à dépenser, à s’adonner à un plaisir. Psychologiquement, c’est difficile. Mais c’est un mal nécessaire pour réussir à faire face à un contexte de récession économique et tenir jusqu’à la fin du mois. Voici quelques astuces pour parvenir à économiser lorsque les temps sont durs.

Déménager dans un logement moins cher

Un déménagement coûte cher, mais dans le cas présent, il sera à l’origine d’une baisse des dépenses mensuelles fixes. Pour commencer, voyez tous les coups de pouce (financiers ou non) que vous pouvez espérer avoir (sauf ceux présentés sous forme de prêt), aussi bien de l’État que d’organismes privés. Prenez un appartement moins cher, ceci signifie qu’il sera sûrement moins spacieux. Pensez à voir le prix des locations de box, car vous allez devoir y stocker vos excédents d’effets personnels. Assurez-vous que le box de stockage soit suffisamment proche de votre futur domicile. Par exemple, louez dans un garde meuble à Herblay si vous déménagez à Saint-Ouen-l’Aumône ou à Conflans-Sainte-Honorine. Autre conseil, ne prenez pas un crédit pour payer les frais de votre déménagement ! Vous faites ce dernier pour pouvoir affronter la morosité de la conjoncture économique. Il n’est donc pas question que vous vous embarrassiez d’une quelconque dette.

 

Choisir et gérer le garde-meuble

L’objectif est de baisser vos charges. En conséquence, le montant de votre nouveau loyer ajouté à la location mensuelle du box doit être inférieur au montant de votre ancien loyer. Dans le cas contraire, le déménagement n’en vaut pas la peine. En plus de vous démener pour trouver un logement avec un prix de location attractif, vous devez comparer les prix et les conditions proposés par les garde-meubles.

 

Limitez l’utilisation de la voiture et de la moto

Chaque fois que vous le pouvez, marchez ou circulez en vélo. C’est bon pour la santé, vous contribuez à limiter la pollution et vous faites moins de dépenses en carburant. En outre, soyez constamment dans un esprit d’analyse : prenez les transports en commun lorsque cela est avantageux financièrement pour vous et circulez en voiture lorsque c’est la solution qui convient à votre budget. En clair, vous ne serez désormais plus tout le temps en voiture ni tout le temps à moto. Vous alternez vos modes de transport.

 

Devenez une personne organisée et un planificateur hors pair

Les oublis, les courses de dernière minute, les improvisations coûtent souvent cher pour le portefeuille. Par exemple, au lieu de prendre le métro pour aller à un rendez-vous, vous êtes obligé de prendre un taxi, car sinon vous arriverez en retard. Le coût de ce taxi aurait pourtant pu être évité si vous étiez parti suffisamment tôt pour votre rendez-vous. Planifiez tout ce que vous pouvez, organisez-vous au maximum et respectez l’organisation que vous avez mise en place. Votre vie sera pour certains monotone et ennuyeuse. Et si leur jugement parvient à vous blesser, pensez à ceci : dans un contexte d’effondrement du pouvoir d’achat, ce que vous faites vous permet de vivre sereinement, de ne pas crouler sous les dettes et d’arriver jusqu’à la fin du mois sans avoir un frigo vide.

 

Faites des paiements à l’avance

Concernant les factures fixes (celles que vous devez payer à intervalle régulier), voyez s’il est possible de les payer à l’avance. Si cela n’est pas possible, mettez les sommes de côté jusqu’aux dates de paiement. Vous aurez ainsi l’esprit tranquille et, en prime, vous vous éviterez des pénalités de retard qui risquent de plomber vos revenus. Par exemple, si vous avez recours au self stockage, demandez si vous payez plusieurs mois de stockage d’un trait. Et précisez que vous êtes un particulier et non un professionnel. Il arrive en effet que le prix de la location du box de stockage soit plus élevé pour un professionnel que pour un particulier. Au-delà de ces paiements anticipés, budgétisez tout, y compris pour les petites collations que vous pourriez prendre au cours d’une journée.

 

Analysez vos dépenses

La budgétisation vous servira de première piste de réflexion. C’est au moment d’établir votre budget du mois que vous constaterez les dépenses inutiles, celles que l’on peut baisser et celles auxquelles on ne peut toucher. Par ailleurs, chaque semaine, décortiquez le contenu de vos tickets de caisse : vous vous rendrez alors compte que certaines dépenses ont été superflues. Oui, faire des économies ce n’est pas seulement se priver et aller à l’affût des bons plans. C’est tout d’abord de la réflexion ! Sans raisonnement rigoureux en amont de votre démarche, vous risquez de ne faire que de petites économies. Enfin, n’ayez pas peur de négocier les prix et les conditions des services que vous prenez (les assurances par exemple).

 

Soignez votre santé

La santé coûte cher : évitez de tomber malade, évitez la fatigue, évitez le mal-être. En somme, évitez toutes les situations qui pourraient détériorer ou dégrader votre état de santé physique et psychologique. Cela passe par une alimentation équilibrée ! Voyez où il est moins dispendieux d’acheter les fruits, légumes et légumineuses et faites-y votre approvisionnement. Le bio est trop cher ? Détournez-vous-en et contentez-vous des denrées alimentaires « classiques » de premier prix. L’essentiel c’est que vous mangiez suffisamment (en quantité raisonnable) de poissons, de légumes, de fruits pour vous garder en pleine forme. Voyez également dans quels magasins vous pouvez acheter les aliments en gros pour pouvoir bénéficier de prix compétitifs. Naturellement, ne passez pas à côté des vraies promotions et utilisez les coupons de réduction.

 

Le recyclage

Faire des économies, c’est aussi arrêter les gaspillages et se mettre au recyclage. On voit là encore l’intérêt de louer un garde-meuble : au lieu de jeter vos effets personnels, mettez-les de côté pour ensuite les customiser, leur donner une nouvelle vie, ou tout simplement les réparer. Servez-vous d’Internet, et spécialement des tutoriels, pour vous lancer dans le DIY (Do It Yourself). Initiez-vous au bricolage et perfectionnez-vous dans ce domaine. Vous pourrez ainsi faire du recyclage sans recourir à des artisans et même faire vos propres réparations (plomberie, panne électrique…). En somme, le système D et la débrouillardise sont vos nouveaux compagnons. La fin du gaspillage implique également une nouvelle façon de vivre. Par exemple, lorsque vous achetez de l’électroménager ou d’autres appareils électriques, portez votre choix sur ceux qui consomment le moins. Autre exemple, prenez l’habitude de limiter votre consommation d’eau du robinet et d’électricité (ne laissez jamais la lumière allumée dans une pièce vide).