Comment mesurer l’efficacité de votre marketing ?

Comment mesurer l’efficacité de votre marketing ?

22 octobre 2018 0 Par admin

Au prix que leur service marketing leur coûte, les chefs d’entreprise cherchent des moyens de les évaluer. Ils souhaitent connaître si les stratégies mercatiques mises en place sont effectivement efficaces ou non. Parlons de tout cela en détail.

L’efficacité du marketing évaluée sur l’interaction

Les indicateurs liés à l’interaction avec les clients permettent d’avoir une idée sur l’efficacité des actions marketing. Les retours après les campagnes de mailing peuvent par exemple être retenus. Le nombre de clics ou de visionnage permet aussi d’évaluer si la stratégie récemment mise en œuvre a été efficace. Pour ceux qui font des actions sur des plateaux télé ou à la radio peuvent aussi compter les appels ou les témoignages pouvant être récoltés. La méthodologie change d’une entreprise à l’autre.

Les indicateurs sur les réseaux sociaux et Internet

Les réseaux sociaux permettent de connaître ce que le public pense d’un produit, d’une marque. L’évaluation sera ainsi qualitative. Il est également envisageable de compter les nombres de j’aimes ou les reTweet. Chaque réseau social a son propre mode de fonctionnement. En ce qui concerne le Web, le nombre de visites reste l’indicateur principal dont il faudra tenir compte. Cela dit, les téléchargements de brochures, les inscriptions et d’autres actions émanant des internautes comptent tous.

L’incontournable verdict du chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires reste un incontournable en matière d’évaluation d’efficacité du marketing. En effet, les indicateurs ne signifient pas grand-chose si les ventes ne décollent pas. Quelque part, il faudra aussi faire entrer de l’argent dans les caisses de l’entreprise. De toute manière, c’est le but ultime de l’entrepreneuriat. Ceci étant, les indicateurs d’affaires vont souvent au-delà de la vente. En effet, un prospect qui se contente de retourner un formulaire de renseignement peut compter comme un client potentiel. Bien qu’il ne soit pas encore passé à l’acte, il fait partie du marché de l’entreprise.