Devenir urbaniste pour façonner le monde de demain

Devenir urbaniste pour façonner le monde de demain

29 mars 2019 0 Par

Au fil des années, certains emplois tombent dans l’oubli tandis que d’autres prospèrent. De nouveaux emplois voient le jour. Si vous n’avez pas encore choisi une carrière ou voulez changer de métier, pourquoi ne pas envisager d’être un urbaniste.

Urbaniste, un véritable métier d’avenir

Le monde souffre actuellement de pollution et l’environnement se dégrade à une vitesse grand V. Les gouvernements essayent tant bien que mal de rétablir la situation. Ils veulent limiter la pollution qui sature les villes en réduisant notamment la consommation énergétique. Avec les villes qui ne cessent de se développer et les milieux naturels qui se rétrécissent, l’urbaniste est confronté aux enjeux environnementaux. Ce métier n’est donc pas près de disparaître puisque l’urbaniste a pour rôle de conserver l’équilibre entre les espaces construits et les espaces naturels. Eh oui, ce travail fait et fera partie de la liste des métiers d’avenir pour un bon bout de temps. Sachez enfin que l’urbaniste travaille avec d’autres professionnels comme les paysagistes et les ingénieurs en efficacité énergétique des bâtiments pour construire des villes plus naturelles ou plus précisément plus respectueuses de l’environnement.

Comment travaille l’urbaniste ?

Il faut établir des plans locaux d’urbanisme pour optimiser les quartiers existants en limitant autant que possible les grandes modifications. Le travail est plus facile quand il s’agit de construire une nouvelle ville. Parmi les points importants du projet figurent l’aménagement d’espaces verts et de bases de loisirs, la mise en place d’axes de transport pour limiter les embouteillages (grande source d’émission de CO2), la mise à niveau des logements collectifs en matière de consommation énergétique, etc. L’urbaniste étudie la faisabilité des projets et prépare les documents réglementaires. Il peut travailler en libéral pour son propre compte ou intégrer la fonction publique. Les recherches environnementales et énergétiques ne sont pas prêtes d’arrêter. Donc, la modification des zones urbaines restera en perpétuelle évolution pour créer un monde moins pollué et moins énergivore. Le travail de l’urbaniste sera de plus en plus demandé.